Site intercommunal >>

Historique

Ancienne cité fortifiée, Castex faisait partie de la châtellenie du Carla

Quant à la paroisse, elle dépendait jusqu’en 1774 du monastère du Mas d’Azil (sauf Manzac qui relevait de l’abbaye de Lézat).
Principales familles seigneuriales : de Colle, de Sers (Jean de Sers, seigneur de Castex : mariage en 1679) ; Du Pac dont Joseph-Guy du Pac de Marsoliès (1761-1831) qui fut maire de Castex sous la Terreur
Avant la Révolution, le seigneur était engagiste du lieu. Les consuls avaient le privilège d’entrée aux Etats Généraux du pays de Foix.

Dans un premier temps, Castex est placé dans le canton de Daumazan : la commune passera à celui du Mas d’Azil le 15 octobre 1801 (23 vendémiaire an X)
Au début du XXème siècle, un instituteur y est présent pour Castex et ses hameaux : le Taux, Bourdas, Manzac
NB : La commune de Castex qui faisait partie de l’arrondissement de Pamiers en 1801, passe à celui de Saint-Girons en 1926, puis revient à celui de Pamiers en 1942

Pour ce qui est du religieux, Castex dépend du doyenné de Foix et du secteur paroissial du Mas d’Azil comprenant : Le Mas d’Azil, Gabre, Aigues Juntes,- Sabarat, Les Bordes, Campagne,- Daumazan, Montfa, Montbrun, Castex,- La Bastide de Besplas, Fornex, Thouars, Loubaut, Meras,- Allières, Durban, Montseron